Même si la qualité de l’air s’améliore lentement en Europe, les fortes concentrations de pollution atmosphérique ont toujours d’importantes répercussions sur la santé des Européens.