Jerusalén, première expérience locale d’autosuffisance en Colombie

2ème pays le plus bio-diversifié du monde après le Brésil, la Colombie est actuellement l’un des pays les plus vulnérables sur la planète aux dérèglements climatiques. Près de 1200 espèces sont en effet menacées en raison des phénomènes de déboisement et de pollutions associés à l’élevage extensif, aux plantations illicites de marijuana et de coca ou encore aux exploitations minières clandestines.

Engagée dans une politique de développement durable et d’exploration de modèles d’économie circulaire, la Colombie s’était distinguée lors de la COP 21 et s’applique aujourd’hui à réaliser les objectifs de  l’Accord de Paris.

Système de filtration d'eau - Jerusalén - Colombie
Formation des habitants de Jerusalén à la gestion des systèmes de filtration de l’eau

Dans le cadre de cette vision nationale orientée vers la préservation de l’environnement, certaines Corporations Régionales (CAR) se sont engagées dans cette voie, via des initiatives locales. C’est le cas de la CAR Cundinamarca, qui a lancé un projet pilote d’autosuffisance et de développement durable dans une des municipalités les plus pauvres et vulnérables de Cundinamarca : Jesuralén. Celle-ci, bien que située à proximité du fleuve Magdalena,  importante artère fluviale du pays, voit ses ressources économiques extrêmement réduites en raison du mauvais état des routes avoisinantes, qui restreignent ses relations et flux économiques, et de ses problèmes de gestion des ressources naturelles.

Le projet, nommé « Programme intégral d’éco-durabilité ciblant les énergies alternatives », initié en 2016, vise à mettre en place les infrastructures nécessaires et à sensibiliser la population au développement durable. L’objectif : transformer Jerusalén en une ville autosuffisante.

Petit à petit, ce programme porte ses fruits. Toutefois, prévoir précisément les résultats de ce projet reste difficile, ce dernier étant amené à évoluer en fonction des investissements et de son exécution. Dans l’avenir, il est donc attendu que cette expérience pilote soit reproduite dans différentes municipalités de Colombie et serve d’exemple à l’Amérique Latine, voire à d’autres continents.