Instrumentation, métrologie, analyse

Longtemps axé sur la détection des pollutions, le marché de l’instrumentation et de la métrologie environnementale s’est élargi aux autres grands enjeux que sont le changement climatique, la préservation des ressources naturelles, la protection de la biodiversité sans oublier les questions sanitaires. Il ne s’agit plus seulement de respecter des valeurs limites réglementaires ou normatives mais aussi de contribuer à anticiper des phénomènes et à prévenir leurs conséquences parfois considérables.

Parmi les solutions proposées figurent les instruments de mesure de paramètres quantitatifs et qualitatifs relatifs à l’air, à l’eau et au sol (capteurs physiques, chimiques, biologiques…), les systèmes de contrôle et les outils d’analyse et de traitement des données après collecte des mesures. En parallèle, les technologies de mesure satellitaires permettent d’obtenir des données fiables quasiment en temps réel sur l’environnement terrestre, marin et atmosphérique. Elles sont souvent utilisées en complément des solutions « conventionnelles ».

Analyse

5 Fournisseur(s)

Dans ce domaine aussi, les évolutions sont nombreuses. Les nouveaux matériels sont souvent opérables à distance, ce qui facilite les opérations et limite les déplacements, ils intègrent les niveaux traces des micropolluants et prennent en compte la question de la contamination des échantillons. Par ailleurs, certains analyseurs font l’objet d’une démarche poussée d’écoconceptio...

Voir les fournisseurs Analyse

Instrumentation

4 Fournisseur(s)

L’instrumentation couvre l’ensemble des outils et matériels permettant l’acquisition de données : capteurs, préleveurs, échantillonneurs… Dans leur ensemble, ces différents matériels ont évolué vers plus de robustesse, plus d’autonomie et plus de connectivité, ce qui autorise les analyses en continu in situ et limite les opérations de maintenance. De la même façon, les technol...

Voir les fournisseurs Instrumentation

Métrologie

4 Fournisseur(s)

Les capteurs physiques mesurent les phénomènes physiques et leurs variations (température, pression, humidité, etc.), les capteurs chimiques détectent les polluants (métaux lourds, NOx, O3, HAP, COV, SO2, CO...) et les capteurs biologiques détectent les bactéries, virus et microbes. Certains peuvent être couplés comme les capteurs physicochimiques utilisés pour l’eau ou les sol...

Voir les fournisseurs Métrologie