Pauline Decoin, Responsable Projets de développement et gestion domaniale chez VNF, répond aux questions des participants au webinaire Pollutec Online “Logistiques durables au sein des villes” — Voir ou revoir le webinaire

 

A quand des bateaux avec des moteurs bioGNV ?

VNF travaille actuellement en partenariat avec l’institut IFPEN afin de disposer d’une analyse scientifique du verdissement prospectif des flottes fluviales du bassin Rhône Saône, et d’une vision du dimensionnement des besoins en énergies nouvelles.

La flotte fluviale se renouvelle beaucoup moins vite que le parc routier ; l’âge moyen de la flotte fluviale immatriculée en France est de 70 ans.

Par conséquent, les solutions de propulsion déployées aujourd’hui pour le fluvial doivent s’inscrire sur le long terme.

Aussi, à ce stade, le secteur fluvial ne fera pas le choix du GNV.

 

L’hydrogène est-il vraiment une solution pour les transports? Quand on voit que sa production nécessite de l’électricité et du stockage, et que la mobilité électrique va en consommer énormément.

L’hydrogène consomme de l’énergie électrique en effet mais issue de la production d’électricité fatale des ENR non stockable et non stockée à ce jour. A ce titre, la production d’hydrogène vert est durable.

 

Au delà de la métropole de Lyon, le fluvial ne devrait-il pas être une moyen de transport favorisé en France ?

Bien sûr, le fret fluvial doit être favorisé en France. VNF dispose pour cela d’un panel d’outils et d’une expertise à disposition des chargeurs comme des transporteurs pour se convertir à une logistique fluviale. Le Plan d’Aide au Report Modal (PARM) permet en particulier d’accompagner les entreprises souhaitant intégrer la voie d’eau dans leurs chaines logistiques, à l’aide de soutiens financiers à chaque étape du montage d’un projet fluvial : aide à la réalisation d’études logistiques, à l’expérimentation du transport fluvial et à l’acquisition d’équipements de manutention et d’infrastructures. Par ailleurs, dans un contexte d’évolution des attentes sociétales et environnementales, VNF intervient auprès de nouveaux opérateurs qui se tournent vers le fluvial, en particulier dans les zones à faibles émissions (ZFE), et s’est engagé récemment dans un partenariat avec la SNCF pour le développement d’un fret « fer / fleuve ».

 

Les webinaires de Pollutec : “Logistiques durables au sein des villes”

 

Lire aussi : Changement d’échelle pour l’hydrogène

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu avec votre réseau !